La Paisible

Bougival

Bords de seine et verdure
Village
A13 - A14 - A86 - A10
Peu de transports

D'où vient son nom

Un modeste ru, la Drionne, creusa jadis une vallée entre les collines de Saint-Michel et de la Celle avant de se jeter dans la Seine. Ce ru est aujourd’hui enfoui sous l’avenue qui porte son nom et qui va de la Celle Saint-Cloud au pont de Bougival. Mais c’est pourtant bien la vallée où il coulait qui est en partie à l’origine de « Beudeschisilo Valle », devenue Bougival. Cette dénomination est dérivée d’un nom composé à l’époque franque à partir d’un patronyme : « Baldo Gisilo », ou « le courageux Gisilo », qui dut régner autrefois sur cette vallée.
Ainsi est désigné le lieu où fut signé, le 25 avril 697, le plus vieil acte qui mentionne notre ville. Mais d’autres théories sont à l’origine du nom de Bougival, qui viendrait du terme celte « bog », qui signifiait la cavité. Le lieu aurait pris alors le nom de Vallée des Bogs, décliné ensuite en Bogeval, Bogival, Bogevaux, Bougivallis.

1ère ville en "Bien vivre"

En s’appuyant sur toutes les données disponibles à l’échelle des 385 communes de plus de 5 000 habitants de la région (dont les vingt arrondissements de Paris), puis en les regroupant en huit catégories, Le journal “Le Parisien” a construit un indice de qualité de vie.

Bougival est classée première ville des Yvelines et la dixième de la région. Cliquez ici pour voir l’article du Parisien.